vendredi 11 mai 2018

Armelle Chitrit entourée par la voix de l’arabe et l’accompagnement.

Différentes voix mettent en jeu les évocations sensorielles d'une Afrique imaginaire ou réelle parmi d’autres paysages traversés (marchés, maquis, mers, sentiers de crêtes, villes et villages du Québec et du Jura).
Conduite par le désir d'un peu de légèreté, Armelle Chitrit poète et comédienne propose une rencontre des langues d'où fusent les secrets d’un partage gourmand. L'accompagnement musical d’Henri Agnel est une improvisation pour le luth (Oud) , le rebek, et autres instruments venus à la rencontre de nos langues qui se confondent et se répondent avec la traduction et voix de l’arabe d’Ahlam Slama, née à Oran (Algérie).

Au mi-temps du spectacle, le poème "TLEMCEN" évoque l'étrange familiarité d'une ville de l’ouest en Algérie qui veut dire les sources, en arabe. Dans le parler populaire, en deux mots Tlem-Cen veut dire « qui rassemble les humains ».
Fruitd'AfruiK est un chemin d'où survient la rencontre et la rupture entre familles, continents, voix. Il sollicite un dialogue simple entre les langues. On y goûte à des intonations auxquels les transitions (de musique et de danse) aménagent de vrais contrastes.
Ce chemin des réminiscences, souligne l’appartenance à une terre devenue inaccessible. Elle signifie un rapport au monde multiple. Grâce à cette poésie, présence de l’absence de l’autre, l’individu reste inaliénable aux violences traversées.
L’écoute-écriture-voix fait route en plusieurs pays, plusieurs langues, accents, ambiances: dans un seule en scène par Armelle Chitrit.

NB: Le « seule en scène » peut se transformer par la présence des autres artistes, suivant les moyens et la disponibilités à étudier dans le cadre d’une co-réalisation.

Le spectacle s’appuie deux recueils et quelques inédits. Brouillon des temps et Kanutshuk
La scénographie peut évoluer par des projections calligraphiques dont les calligrammes et l’arabe pendant l’heure de spectacle; cela reste à l’étude pour une résidence.

« Ce spectacle envoûtant est un tout organique où l’écriture d’Armelle Chitrit a trouvé sa pleine mesure et sa maturité: les textes, leur interprétation, la mise en scène, l'accompagnement musical, le chant/récitatif en arabe, et plus encore la symbiose du tout. Ce qui ressort avant tout du spectacle, c'est une vitalité indéfectible, une grande sensualité sans la moindre mièvrerie, … une féminité empreinte parfois de virilité dans sa crudité suggestive, un humour aussi dans le texte et dans la geste, qui n'éteint pas mais au contraire complète, console les accents douloureux et les fièvres de la quête humaine, en somme une profonde humanité dans toute sa diversité d’être » M.-C. Escalier 

Des liens si et seulement si...



Des liens pour approfondir et peut-être se rapprocher 

Parcours sensoriel:

Le KIWI (à suivre)   calligramme d’un poème de Fruitdafruik proposé aux enfants. Un poème visuel tout public pour célébrer le Kiwi. Il fait partie d'une oeuvre trilingue (bande son/spectacle/recueil) où j'explore les réminiscences de goût et sensations multiples à partager aussi simplement que les fruits.


Les Murs ont des Etoiles: danse des signes sur une réécriture du Temps des cerises, (bande-annonce du spectacle) 2’ 

Entrevue avec L’Harmattan, éditeur, synthétisant ma démarche entre livres et spectacles 6’: à l'occasion de la sortie de Brouillon des temps 

Une émission généreuse où Armelle Chitrit, poète et comédienne, invite Jérémy Galvan, chef étoilé et Patrick Bafon, musicien Jazz

Les Voix Veilleuses de  Pessoa à Rimbaud en passant par  FONDANE  5’ 

Elle lui dit: MANDELSTAM ! "Siècle mien, brute mienne" 1’36
Duo franco-russe, accompagnée à la guitare. Ce duo réalise le pacte de l'interlocuteur d'un poète à l'autre à plus d'un siècle de distance.

Extraits de Poème pour lettres du corps en chant Braille, Montréal
Espace Tangente: danse Elise Bourgeois Guérin sur mes poèmes 
«TLEMCEN», mesurer a posteriori à quel point tout demeure intact : les blessures comme les joies, délicatement enfouies sous l'écorce et jusque dans la terre de notre corps.
« L’oubli », où s’épelle le mot, déshabillant le phénomène exploré dans ce poème, publié dans Brouillon des temps

Par délicatesse, j'ai perdu ma vie une oeuvre d’Yves-Noël Genod, Théâtre du Point du Jour, Novembre 2015

samedi 20 mai 2017

UN BON COPAIN Robert Desnos

Une étoile qui meurt est pareille à tes lèvres  

8 juin 1945, Desnos meurt du typhus à Terezin.
Du rêve à la révolte, délirante et lucide, 
sa poésie communique la sensualité d’un quotidien populaire et lyrique
,
Seule en scène avec son invisible partenaire, la comédienne, poète et essayiste, signe 
une plongée tout public au coeur du surréalisme.  "une interprétation-force" donne la réplique à cette radio qui grésille.

Prochaines dates 2018: 
Dialogues en humanité, Lyon, Parc de la tête d'or, 8/07, 19h
Le Monde à part, 27/10, Genève
après avoir joué en divers lieux
 Agend’Arts, Lyon-Croix-Rousse, mars (2018)
Moulin des Contes, Hyères, mars (2018)
Le Carré Rondelet Théâtre, Montpellier, février (2017) 
La lucarne des écrivains, Paris, octobre (2016)
Festival Toul’monde dehors, Lyon, août (2016)
Résidence Marius Bertrand, jardin 
Festival d’Avignon le Off (2016)
Du 7 au 29 juillet Maison de la Parole
Collège Jean Vilar, Meyzieu (2016)
école Jean de La Fontaine, Lyon (2015-2016)
Le Carré 30 (2015-2016)
19-20-21-22 mai / 24 mars/ 24 novembre


peut aussi être présenté en appartement, dans les écoles, collèges et lycées avec une conférence et/ou un atelier avec le soutien de 
la Maison des écrivains pour l’essai et l’œuvre poétique d’Armelle Chitrit.


« Un temps entre les temps, où le sublime survient, se fait parlant dans la voix du poète » 
Étonnement des mains qui lézardent l’oubli.

Leurs ailes se déplient en d’invisibles pages du songe qu’a chuchoté Orphée à l’oreille d’Eurydice : Rimbaud Baudelaire Verlaine Shakespeare… 

Après le succès AVIGNON… Chorégraphie Concert Conférence Lecture…reprise avec l’ensemble PAMPLEMOUSSE, musique improvisée avec contrebasse et clarinette, ou percussions. Bande annonce de la performance intégrant la recherche en langue des signes par la danseuse sourde.


Un récital franco-russe de Mandelstam également disponible

lundi 27 juin 2016


Pour toi, la Vie!
Entre réminiscences et désirs de fruit, voix et musique mettent en jeu les évocations sensorielles d'une Afrique imaginaire ou réelle. Conduite par le désir d'un peu de légèreté, armelle chitrit poète et comédienne propose la mise en jeu d’une corbeille d'où fusent les secrets poétiques d'un partage gourmand.  Scénario, texte et voix du français : Armelle CHITRIT. Traduction et voix de l’arabe par Ahlam SLAMA, née à Oran (Algérie) Musique par Henri AGNEL  (Oud, mandoline, zarb... ) 






conditions techniques: r
eprésentations possibles dans le dépouillement le plus total ou dans le cadre d’une scène avec régisseur : minimum environ 3 m X 5m


Tarifs : nous contacter + hébergement, repas et voyage A/R, tournée Spedidam

(3 répétitions pour 1/2/3 représentations) 4 cachets min. + droits sur l'accompagnement enregistré 

Rencontrer la poète pour une lecture est une action que la Maison des écrivains peut soutenir 





les 4 sans cou,  (photo: V. Mariloussian)
DE DESNOS À DESNOS

Après la publication d'une thèse sur Desnos

La création d'une mise en scène pour Avignon...
en hommage au surréaliste le plus déjanté!

Un  Bon Copain est le vivant poème d'un voyage tout public au coeur du surréalisme


"une voix qui vient de si loin": du cinéma pour l'oreille ...

entre archives et poèmes, chant et danse.
"Une interprétation-force" souligne Patrick Jarrin
"Par le travers de la gueule", désespérer le désespoir 
"Je suis le vers, témoin du souffle de mon maître"...     
"Ils étaient 4 qui n'avaient plus de tête"...